Tout savoir sur l'affaire du "Grêlé"

Retrouvez tous les programmes exclusifs pour tout apprendre sur l'affaire du "Grêlé".

Replay du Live le "Grêlé" [11/10/2021]

1h 12m

En compagnie d'Arnaud Poivre d'Arvor, de Jean-Marc Bloch et de Bernard Pasqualini, enquêteur historique de l'affaire du "Grêlé", plongez dans cette affaire qui aura duré plus de 35 ans. Découvrez le premier live organisé sur Scène de crime TV.

JE M'INSCRIS Détails

Entretien Intégral - Bernard Pasqualini

43m 26s

Le 5 mai 1986 à Paris, Cécile Bloch, 11 ans, est retrouvée morte dans le sous-sol de sa résidence à Paris. L'inspecteur divisionnaire Bernard Pasqualini, de la Brigade criminelle de Paris, est chargé de l'enquête. Jusqu'en 1991, il traquera le « Grêlé », et n'a jamais cessé de s'intéresser à cette affaire qui l'a profondément marqué. Scenedecrime.tv vous dévoile l’intégralité de ces témoignages étonnants.

JE M'INSCRIS Détails

Sur la piste du "Grêlé"

1h 28m

Le « Grêlé », ce tueur en série insaisissable depuis 35 ans a désormais un nom : celui de François Verove, 59 ans. Cet ancien gendarme s’est suicidé, mercredi 29 septembre, laissant une lettre dans laquelle il avoue ses crimes. La police le tient responsable d'au moins cinq viols et trois meurtres commis entre 1986 et 1994, dont la petite Cécile Bloch, 11 ans. Retrouvez le récit de cette affaire hors norme dans « Non élucidé ».

JE M'INSCRIS Détails

Entretien intégral - Luc Richard

33m 49s

Le 5 mai 1986 à Paris, Cécile Bloch, 11 ans, est retrouvée morte au sous-sol de sa résidence. Elle a été violée, étranglée, et poignardée en plein cœur. Son demi-frère, Luc Richard, se souvient d’un homme, croisé dans l’ascenseur, dont il fera le portrait-robot : un homme au visage « grêlé ». C’est le début de la traque d’un tueur en série qui restera longtemps insaisissable. Scenedecrime.tv vous dévoile l’intégralité de ces témoignages étonnants.

JE M'INSCRIS Détails

Le jour où... j'ai découvert la perversion du "Grêlé"

13m 00s

Le 29 avril 1987, Anne-Marie Politi découvre, dans leur appartement du Marais à Paris, les corps de son mari Gilles Politi et d’Irmgard Muller, leur jeune fille au pair. Des années plus tard, des comparaisons ADN relieront ce double meurtre aux crimes du « Grêlé ». Le commissaire divisionnaire André Bizeul n’a jamais oublié la sauvagerie de cette scène de crime. Il raconte « Le jour où j’ai découvert la perversion du « Grêlé » » à Scène de crime TV.

JE M'INSCRIS Détails